Abd Al Malik – Césaire (Brazzaville Via Oujda)

Abd Al Malik

Abd Al Malik

Abd al Malik,  alias Régis Fayette-Mikano, est un slammeur et compositeur français d’origine congolaise né à Paris en 1975. On a beaucoup entendu parler d’Abd Al Malik, je n’avais jamais réellement écouté de slam, je classais ça avec la tecktonik dans un carton « les jeunes font semblant d’inventer des trucs« . En ce qui concerne la tecktonik je n’ai pas changé d’avis, surtout après avoir vu des videos et des reportages. En ce qui concerne le slam, Abd Al Malik m’a fait changer d’avis. Je vais dire des évidences, mais le comprendre et le savoir sont deux choses différentes : un morceau de slam est un poème, tout autant que ceux de nos chers poètes classiques. Un poème allié à une instrumentale. C’est à la fois une chanson et de la poésie. Ce ne deviendra pas mon genre musical préféré, mais contrairement à ce que j’avais anticipé, j’apprécie indubitablement. Et vous, que pensez vous de Césaire (le morceau bien sûr) ?

3 réflexions sur « Abd Al Malik – Césaire (Brazzaville Via Oujda) »

  1. André Marceau

    le slam n’est pas un genre de poésie.
    Le slam n’est pas un texte dit avec de la musique.
    Le slam est une joute de poésie orale. Où le jury est choisi parmi le public.
    Ce que fait Ab dal Malik, et il le fait très bien, c’est du soft rap.
    Si vous n’êtes pas d’accord avec l’idée du rap, alors appelez ça du Spoken word, ce terme existe déjà et il désigne exactement ce que vous appelez (par erreur) du slam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *