Bauhaus, Severance (redécouvrez cet incontournable de Dead Can Dance!)

L’ambiance est encore plus folle que dans l’originale, quoique moins religieuse. Cette version est aussi plus planante que spirituelle. La voix nazillarde de Peter Murphy dérangera sans doute les habitués du timbre chaud, rocailleux et appaisant de Brendan Perry tel qu’il est gravé sur l’album hypnotisant « The Serpent’s Egg ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *