Archives de catégorie : Dancefloor

Ambiance de soirée, donne envie de bouger son corps.

Recoil – Jezebel, Wilder than Depeche Mode…

Il y a 10 ans, Alan, le wild Wilder des Depeche Mode – version grande époque -, enregistrait Liquid sous le nom Recoil. Liquid n’est pas un album, c’est un voyage. Une immersion dans un univers sombre et inclassable où la poésie la plus sensuelle se mêle à l’avant-gardisme le plus bruitiste. Eveillés par tant de richesse et d’originalité, nos sens sont sublimés par Jezebel qui éclôt soudainement des derniers spasmes de Want. Mi electro, mi hip hop, mi Trip-hop aux accents de Gospel, Jezebel incarne la splendeur perfectionniste d’un musicien hors pair que l’un des plus grand groupes de synth pop du monde n’aurait jamais dû laisser s’envoler!

Wumm – la petite scène électro française

Dans un bar près de République du nom de « Quatre éléments », outre que je suis tombée amoureuse du lieu car l’ambiance comme le design sont très travaillés !
J’ai découvert un groupe. J’aurai aimé vous présenter le titre qui m’a plu car il était joué en live du saxo … Très classe. Mais, je ne l’ai pas trouvé en ligne.

Je vous propose à l’écoute un titre entre Soul et House. La voix de la chanteuse est envoutante et nous plonge dans un certain spleen. Enjoy !

Julian Casablancas – Out of the Blue, Out of the Strokes?

Tout arrive. 32 ans, Papa, presque toutes ses dents et un genou en rémission. Le fils prodige de Miss Danemark 1965, sans doute plus marqué par son expérience de Barman que par ses études à l’université de Long Island, aurait parait-il poussé dernièrement le bouchon un tout petit peu trop loin. Trop d’alcool, Vraiment trop au goût de ses petits copains des Strokes qui l’ont invité poliment à prendre l’air… Philosophe, Julian en a profité pour enregistrer, en attendant de se rabibocher, Phrazes For The Young. Puisque cette nouvelle tuerie New-Yorkaise s’écoute de bout en bout, autant commencer par le premier morceau, out of the blue, qui prouve, s’il en était encore besoin, que même entouré de claviers, le son Casablancas reste absolument unique!

SomethingALaMode de chez nous ! Rondoparisiano !

Rondoparisiano par SomethingALaMode

SomethingALaMode en live ... ambiance electro

La France a une son époque de gloire musicale avec l’Italie et l’Allemagne grâce à la musique classique. Récemment avec des groupes comme Daft Punk et Justice, la France a retrouvé un peu de sa renommée grâce à l’Electro. SomethingALaMode s’inspirant de ces deux mouvement créée sa propre musique dont Rondoparisiano est le parfait exemple. Invitant Karl Lagarfeld à s’exprimer sur les similitudes entre la Musique et la Mode, ce titre reflète la philosophie dans laquelle le groupe s’épanouit.
Musicalement très créatifs, les deux français, Thomas Roussel au violon et Yannick Grandjean au violoncelle ont à coeur de transmettre leur passion. Ce titre s’écoute en toutes circonstances, pour travailler, pour faire la fête, en famille, en boîte …Rodonparisiano ravira le geek de musique qui est en vous !

Metric – Gimme Sympathy

Metric - Emilie Haynes (photo: Broona (http://www.flickr.com/photos/cordeuva/))

Metric - Emilie Haynes (photo: Broona (http://www.flickr.com/photos/cordeuva/))

Metric est un groupe canadien de rock indépendant formé en 1998 à New York. Le groupe est centré sur la chanteuse compositrice Emilie Haines et sur le guitariste James Shaw. Leur album Fantaisies, sorti en 2009, offre un rock imprégné d’électro avec un petit coté new wave. J’ai sélectionné pour vous Gimme Sympathy, un morceau dans un style dancefloor bien sympathique.

noisettes? they « don’t upset the rythm » !

Un groupe déjanté pour une musique survoltée

Un groupe déjanté pour une musique survoltée

oh baby go baby oh… il est l’heure de bouger son corps sur des rythmes entraînants, danser sans modération, secouer ses épaules et le bas du corps…

Dès les première notes, la musique nous prend. Nous voilà pris par les jeux de voix de la chanteuse, des accords forts efficaces de la guitare, ainsi que la batterie qui nous force à bouger la tête de droite à gauche sans pouvoir résister. Ce titre a tout d’un tube! C’est un titre à faire blèmir les Black eyes peas et qui est digne d’un générique James Bond 007. Attendez-vous à entendre passer « don’t upset the rythm » partout dans les clubs et autres lieux branchés tout cet hiver! Soyez prêts à vous déhanchez sur des… Noisettes!

Bonne soirée! Et à demain!?

VNV Nation, The Farthest Star (…du goth dancefluor!..)

vnv11

VNV c’est de la dance pour goth frustrés qui ne se sont jamais remis des eighties, des super claviers et une bonne boîte à rythme pour un dancefloor endiablé! Toujours dansant et toujours spleen, toujours facile et toujours efficace, c’est pas de la grande musique mais ça fait un bien fou, essayez ce bon échantillon de leur dernier album!

N.E.R.D. – You Know What

N.E.R.D.

N.E.R.D.

Dans la lignée de Yeah You et sur le même album Seeing Sounds, je vous propose de démarrer ce vendredi avec You Know What de  N.E.R.D., le groupe issu des producteurs « The Neptunes ». You Know What est funky, groovy et chaleureux… du dancefloor cosy !