Archives par étiquette : ballade

Beach House, douceur et classe

Beach House est un duo surprenant. En seulement quatre ans et 3 albums, ils sont parvenus à devenir un groupe incontournable de la scène indépendante. Originaire de Baltimore, cette formation franco-américaine est souvent citée dans les 10 meilleurs albums de 2010.

Le nom de leur dernier effort, « Teen Dream », détaille parfaitement le son cotonneux et rêveur d’un groupe qui se veut hors du temps. Des rythmes lents, des échos chaleureux, on peut sentir à chaque instant l’instrumentalisation millimétrée de cet album concept. « Zebra », la première chanson de l’album, est une superbe ouverture. La voix et la guitare se suivent pour finir dans une parfaite orchestration du refrain. « Walk in the park » met en valeur le timbre exceptionnel de cette chanteuse qui rappelle parfois celle de Katie Sketch, la vocaliste de The Organ. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que l’orgue se fait entendre sur la majorité des chansons. L’album se tient très bien dans son ensemble avec peu de chansons médiocres. La perle de ces dix titres se nomme « Real Love ». C’est une ballade sentimentale au piano littéralement transpercée par la voix de Victoria Legrand. Un chef d’œuvre

TUNNG – Bullets

Tunng est un groupe anglais fondé en 2003. Ils en sont à leur troisième album Good Arrows (2007) dans un style folk teinté d’électronique. Bullets est le morceau qui les a fait connaitre en France, une ballade dans un style un peu à la Gnarls Barkley version sieste qui sonne à la fois comme une marche militaire et comme une expression de mélancolie.

Bang Gang – Ghosts From The Past & Every Time I Look In Your Eyes

[audio:http://www.geekdemusique.com/wp-content/uploads/2008/12/06-bang_gang-every_time_i_look_in_your_eyes.mp3]
Bang Gang

Bang Gang alias Barði Jóhannsson

Bang Gang (ne pas confondre avec Gang Bang, ça peut surprendre) est un groupe de musique islandais formé il y a une quinzaine d’années qui produit une musique fort sympathique  flirtant avec le trip hop et l’electro. Ghost From The Past est le morceau portant le titre de l’album, ballade qui progresse vers un élan de révolte mêlée de déprime. Every Time I Look In Your Eyes est un petit morceau de spleen légerement planant qui me fait un peu penser aux Smashing Pumpkins en plus electro, plus moderne, plus dentifrice.

The 69 Eyes, You’re lost little girl (toujours cette ballade des Doors mais en beaucoup plus puissant!)

Le travail que nous offre ici ce groupe de metal gothique finlandais est tout simplement hallucinant. L’ambiance est tantôt propice à la noyade langoureuse et infinie, tantôt à l’énervement sobre, le tout sous les auspices d’une voix caverneuse à souhait. Que du bonheur vraiment!!

Siouxsie and the Banshees, You’re lost little girl (une reprise étrange de la ballade des Doors)

Cette chanteuse, si bien entourée le temps d’un album et de quelques concerts par notre romantique Robert Smith des Cure, entreprend ici de se réapproprier ce sombre morceau des Doors. Étrange mais pas mal senti au final…