Archives par étiquette : concerts

Finales du FallenFest !! Concerts à la Cigale…

fallenfest

Ayant plusieurs fois assisté à des concerts à l’occasion du tremplin Fallenfest… Je n’ai jamais été déçue. Pour les Finales, Geek De Musique a l’honneur d’y assister et nous vous convions donc à faire de même car … 8 concerts pour 16,80€ à la Cigale faut être fou pour ne pas y aller !

Où ça se passe ?
A la Cigale !

Comment se procurer des billets ?
billets par la Fnac 😉

Quelle est la programmation ?

Le samedi 18 juin 2011 – La Cigale – Finale Rock/Pop/Metal:
8uneven (rock-metal) • Adonis (rock) • Blue 16 (rock) • Deadline (hard rock) • Lhurgoyf (metal) • NC (pop/folk) • Nine Squeal (pop rock) • Parisatellite (rock/emo) • Shout (pop/rock/metal) • Skunirock (rock) • Somerset (pop rock) • Tails You Die (american rock ‘n roll) • The Skunky Cham’s Band (rock/garage/punk) • Tsukiyo (rock/punk/pop)

Le dimanche 19 juin 2011 – La Cigale – Finale Rock/Pop/Reggae:
Curvin Axes (pop-rock) • Dive Bar (rock) • Faded Old (rock/funk) • Kanawa (world) • Leader Sheep (rock alternatif) • Peace Society (reggae/world music) • Pink Tatami (rock) • Profane (pop rock) • Swansong (folk/pop) • The Alison Ashmore (rock psychédélique) • The Barney’s (folk rock) • U-Man Vibes (ska punk reggae toast) • Victoria (rock) • Weeping Plume (pop rock)

Le samedi 25 juin 2011 – La Cigale – Finale Jeunes Pousses Rock:
A Quarter To Pineapple (pop/rock) • Awake (rock) • Black Paradise (hard rock) • Crushed Case (pop/rock) • Landor Road (rock) • Rage Overcome (pop rock) • Relieve My Mind (rock) • Robibend (pop rock, folk) • Sweet Nightmare (punk rock) • The Bastards (garage/rock) • The Pacemakers (rock/dream pop) • Transistor (rock) • Trik’s (rock) • Worthless (métalcore)

Enjoy !

Patti Smith

by Beni Köhler

Certaines personnes ont beau adoré écouter de la musique, elles détestent aller à des concerts. Le déplacement, l’attente, l’ambiance, la foule, les bières hors de prix, la queue au vestiaire, les toilettes immondes des salles parisiennes, le risque de déception ne valent pas, à leurs yeux, une retransmission tranquille dans leur salon. Je comprends. Un concert, c’est à double tranchant. C’est un CD qu’on s’est passé en boucle et que le groupe massacre sur scène, parce que les arrangements sont pourris ou que le groupe est encore bourré de la veille. C’est aussi une rencontre hasardeuse qui nous fait apprécier un groupe, parce qu’il est bon sur scène et que sa bonne humeur nous éclabousse, et ce, malgré une musique enregistrée de qualité médiocre.

Pour moi cependant, aller à un concert est une expérience qui va bien au delà de la possible déception ou révélation. Aller voir un artiste en concert, c’est changer à jamais toute écoute ultérieure de sa musique, et tout l’univers imaginatif qui me lie à celle-ci.

Patti Smith, avant de la voir sur scène, j’avais l’impression de la connaître un peu. Mon adolescence avait été bercée par Horses. J’avais lu son bouquin, et vu des interviews. Déception ou révélation, j’allais voir une légende. Ouais, j’avais l’impression de la connaître déjà un peu Patricia Lee. Et pourtant, c’est en la voyant sur scène que je l’ai réellement découverte: la voir se mouvoir, pieds nus, cracher sur scène, remettre ses cheveux en place, l’entendre blaguer avec Lenny Kaye, parler de Jimmy, Janis et toutes ces autres légendes qu’elle a côtoyées. Je suis rentrée chez moi, et j’ai réécouté Horses et rien n’était plus comme avant.