Archives par étiquette : electro

Beach House, douceur et classe

Beach House est un duo surprenant. En seulement quatre ans et 3 albums, ils sont parvenus à devenir un groupe incontournable de la scène indépendante. Originaire de Baltimore, cette formation franco-américaine est souvent citée dans les 10 meilleurs albums de 2010.

Le nom de leur dernier effort, « Teen Dream », détaille parfaitement le son cotonneux et rêveur d’un groupe qui se veut hors du temps. Des rythmes lents, des échos chaleureux, on peut sentir à chaque instant l’instrumentalisation millimétrée de cet album concept. « Zebra », la première chanson de l’album, est une superbe ouverture. La voix et la guitare se suivent pour finir dans une parfaite orchestration du refrain. « Walk in the park » met en valeur le timbre exceptionnel de cette chanteuse qui rappelle parfois celle de Katie Sketch, la vocaliste de The Organ. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que l’orgue se fait entendre sur la majorité des chansons. L’album se tient très bien dans son ensemble avec peu de chansons médiocres. La perle de ces dix titres se nomme « Real Love ». C’est une ballade sentimentale au piano littéralement transpercée par la voix de Victoria Legrand. Un chef d’œuvre

Recoil – Jezebel, Wilder than Depeche Mode…

Il y a 10 ans, Alan, le wild Wilder des Depeche Mode – version grande époque -, enregistrait Liquid sous le nom Recoil. Liquid n’est pas un album, c’est un voyage. Une immersion dans un univers sombre et inclassable où la poésie la plus sensuelle se mêle à l’avant-gardisme le plus bruitiste. Eveillés par tant de richesse et d’originalité, nos sens sont sublimés par Jezebel qui éclôt soudainement des derniers spasmes de Want. Mi electro, mi hip hop, mi Trip-hop aux accents de Gospel, Jezebel incarne la splendeur perfectionniste d’un musicien hors pair que l’un des plus grand groupes de synth pop du monde n’aurait jamais dû laisser s’envoler!

Wumm – la petite scène électro française

Dans un bar près de République du nom de « Quatre éléments », outre que je suis tombée amoureuse du lieu car l’ambiance comme le design sont très travaillés !
J’ai découvert un groupe. J’aurai aimé vous présenter le titre qui m’a plu car il était joué en live du saxo … Très classe. Mais, je ne l’ai pas trouvé en ligne.

Je vous propose à l’écoute un titre entre Soul et House. La voix de la chanteuse est envoutante et nous plonge dans un certain spleen. Enjoy !

Chapelier Fou, étrange et indescriptible

Chapelier_Fou_-_Secret_ Handshake

Chapelier Fou

Louis Warynski, alias Chapelier Fou est un jeune français de la trempe d’Andrew Bird qui fête cette année son 9500è non-anniversaire.

Lorsque l’on écoute ses morceaux, il est impossible de deviner que derrière tout ça, il n’y a qu’un seul homme.
Sur scène il est accompagné de ses machines et sample (enregistre et met en boucle) en live ses parties de violon, de synthétiseur et de guitare. Le tout donnant un incroyable melting-pot stylistique. On peut y retrouver ses influences qui semblent aussi nombreuses que variées et font de sa musique quelque chose d’unique.

Il a sorti deux indescriptibles EP l’année dernière et en Mars cette année son premier album, 613, moins étranges peut-être que ses EP mais forgé dans le même esprit.

Je vous laisse découvrir mon morceau préféré de son magnifique album et, en fin d’article, une version live du moreau éponyme de son premier EP « Darling, Darling, Darling… » .

Ainsi s’achève mon premier article sur Geek de Musique. Je remercie l’équipe de m’avoir accueilli aussi chaleureusement et j’espère que cet article ainsi que tous ceux qui vont suivre vous plairont. (:

Wax Tailor – In the mood for life

Wax Tailor dans son dernier album « In the mood for life » nous livre un condensé de sons. Par l’omniprésence de sons rappelant l’ambiance des rues et par des transitions très originales, le compositeur nous donne l’impression d’écouter le même conte à travers l’album.

une rue de paris

JC qui se prend les chutes du Niagara mais qui reste BG!

J’ai un peu honte d’extraire deux chansons de l’album, parce qu’il mérite d’être écouté de bout à bout. Je vous propose d’écouter quand même les pistes 1 et 2!

A vous d’écouter la suite!

Shaka ponk, Ska ? Punk ? reagge ? Hard Rock ? Electro ? … Twisted Mind

Etant dans l’impossibilité actuelle d’intégrer des titres via deezer et wormee ne possédant pas cette chanson de Shaka Ponk , voici un vidéo qui d’ailleurs permet de bien rentrer dans l’ambiance.

Un son dingue et un visuel de taré, Twisted Mind du groupe Shaka Ponk

Un son dingue et un visuel de taré, Twisted Mind du groupe Shaka Ponk

J’ai eu l’occasion de voir jouer Shaka Ponk en live à l’occasion des Victoires de la Musique 2010. Shaka Ponk est un groupe français qui coupe avec la plupart des groupes hexagonaux « bien gentils » que l’on nous montre habituellement. J’aime beaucoup leur titre Twisted Mind . Les membres du groupes vivent entre Paris et berlin mais Twisted mind varie entre la langue anglaise et espagnole, le résultat est assez détonnant et parfait pour se réveiller le matin ! Petite révélation personnelle, j’aime beaucoup la voix du chanteur et l’énergie générale du groupe en concert ! J’espère que ceux qui ne connaissaient pas vont être aussi ravis que moi !

SomethingALaMode de chez nous ! Rondoparisiano !

Rondoparisiano par SomethingALaMode

SomethingALaMode en live ... ambiance electro

La France a une son époque de gloire musicale avec l’Italie et l’Allemagne grâce à la musique classique. Récemment avec des groupes comme Daft Punk et Justice, la France a retrouvé un peu de sa renommée grâce à l’Electro. SomethingALaMode s’inspirant de ces deux mouvement créée sa propre musique dont Rondoparisiano est le parfait exemple. Invitant Karl Lagarfeld à s’exprimer sur les similitudes entre la Musique et la Mode, ce titre reflète la philosophie dans laquelle le groupe s’épanouit.
Musicalement très créatifs, les deux français, Thomas Roussel au violon et Yannick Grandjean au violoncelle ont à coeur de transmettre leur passion. Ce titre s’écoute en toutes circonstances, pour travailler, pour faire la fête, en famille, en boîte …Rodonparisiano ravira le geek de musique qui est en vous !

VNV Nation, The Farthest Star (…du goth dancefluor!..)

vnv11

VNV c’est de la dance pour goth frustrés qui ne se sont jamais remis des eighties, des super claviers et une bonne boîte à rythme pour un dancefloor endiablé! Toujours dansant et toujours spleen, toujours facile et toujours efficace, c’est pas de la grande musique mais ça fait un bien fou, essayez ce bon échantillon de leur dernier album!