Archives par étiquette : france

The Bewitched Hands – Birds and drum (coup de coeur)

Des musiciens volants, geek de musique concerts !

Bewitched hands sont des musiciens volants !

« Un- deux – trois- recorder recorder … ça m’a l’air de marcher. » Les haut-parleurs crépitèrent, une voix plus forte, plus claire que la première retentit « Attention succès émient – Je répète succès éminent  » Mais de quoi parlait-il ? De Bewitched hands et de leur album Birds and Drum… Bien sûr ! Sorti il y a 5 jours, c’est une petite bombe sans système à retardement… une grenade incendiaire pour résumer.
Vous me demanderez mais pourquoi ? Pourquoi tant d’excitation ? Tout d’abord parce que… ça commençait à faire qu’un groupe français ne m’avait pas autant emballé (depuis Air et Phoenix). Oui, Bewitched Hands ce sont 6 garçons et une fille venus d’une planète non-lointaine appelée Reims. Mais également pour une mélange incroyable de sons rock : imaginez un croisement mutant des Beatles et de Arcade fire. Ou plutôt non, n’imaginez pas ! Ecoutez et… ENJOY !

ps : petit bonus

Zap … ne zappez pas!


zapbypirlouiiiit0506a

Zap sur scène

Zap… Un nom de groupe dur à porter, tellement qu’ils se font zapper du buzz médiatique. Pourtant ils ont tout pour plaire. Ce groupe français formé en 2001 a sorti plusieurs albums tels que génération fin de siècle en 2007 , Zap en 2004 et Eclipse en 2002. Leur particularité? S’autoproduire! distribués par le label BelieveDigital.
Ils ont un niveau musical intéressant et des vocales originales mais, on leur reprochera bien souvent des textes maigres et des mélodies trop efficaces.  Pourtant, au final il est toujours agréable de les écouter… surtout au réveil et d’aller les voir en concert quand on a envie de sautiller allègrement.

On remarquera les influences très présentes de Muse, rage against the machine, … Mais, leur style est bien inscrit dans la scène française tels que Indochine, Noir désir et Luke. A ce titre, on pourra associer Chant pour un marin avec hasta siempre de Luke. De plus, avec ni flamme ni lumière, Zap nous impressionne par leur capacité à rivaliser avec les procédés de Muse. On attends avec impatience que Zap trouve son identité, que leur maîtrise musicale s’épanouisse dans un style qui leur sera propre!

AGF, Bloody War (c’est charmant…)

agf-bloody-war

Drôle de mélange chez ce groupe parisien. On y trouve une influence incontestable et caricaturale des Sisters of Mercy dans la voix, du Cure dans la batterie et du Dead Can Dance dans les envolées lyriques. Par intermittence, des guitares tranchantes viennent nous tirer de la torpeur appaisante dans laquelle nous plonge ces musiciens…prometteurs (bien sûr)!