Archives par étiquette : goth

Recoil – Jezebel, Wilder than Depeche Mode…

Il y a 10 ans, Alan, le wild Wilder des Depeche Mode – version grande époque -, enregistrait Liquid sous le nom Recoil. Liquid n’est pas un album, c’est un voyage. Une immersion dans un univers sombre et inclassable où la poésie la plus sensuelle se mêle à l’avant-gardisme le plus bruitiste. Eveillés par tant de richesse et d’originalité, nos sens sont sublimés par Jezebel qui éclôt soudainement des derniers spasmes de Want. Mi electro, mi hip hop, mi Trip-hop aux accents de Gospel, Jezebel incarne la splendeur perfectionniste d’un musicien hors pair que l’un des plus grand groupes de synth pop du monde n’aurait jamais dû laisser s’envoler!

VNV Nation, The Farthest Star (…du goth dancefluor!..)

vnv11

VNV c’est de la dance pour goth frustrés qui ne se sont jamais remis des eighties, des super claviers et une bonne boîte à rythme pour un dancefloor endiablé! Toujours dansant et toujours spleen, toujours facile et toujours efficace, c’est pas de la grande musique mais ça fait un bien fou, essayez ce bon échantillon de leur dernier album!

White Lies, Unfinished business (j’espère bien…)

whitelies

White Lies en Islande

Bon ok on en a parlé il n’y a pas si longtemps, mais ce groupe brasse tellement de styles mythiques que je ne résiste pas à l’idée de vous en refaire partager un échantillon qui bien que directement inspiré d’Editors n’en demeure pas moins subtilement réagencé à leur propre sauce. En un mot: que du bonheur! et du vrai, du bon, de celui qui flirte avec le cold, le dark et le goth…encore!!

Sisters of Mercy, gimme shelter (quand Andrew Eldritch rend hommage aux Rolling Stones)

1990_band_10

Toujours en attendant leur concert au Bataclan du 7 mars 2009, voici une reprise mémorable du « Gimme Shelter » stonien qui figure sur la compil des premières années du groupe « some girls wanted by mistake ». Andrew Eldritch n’est pas Mick Jagger mais c’est tout de même un très bon moment goth à savourer!! Nous renvoyons les néophytes intéressés par la bio des sisters of mercy à celle rédigée par culturegothique de qui nous détenons cette photo.

New Model Army, nothing dies easy ( un concert fabuleux le 18/12/08 à l’Elysée Montmartre!!)

nma2007

L’impression qui domine lorsqu’on se réveille le lendemain d’un concert de New Model Army est comparable à une très violente gueule de bois, la gerbe en moins (tout de même). On s’est bien marré, on a bien dansé, on a bien beuglé, mais la perspective de reprendre notre triste quotidien après une telle soirée est plutôt morose… High n’est pas leur meilleur album, mais ce petit concert à l’élysée montmatre, lieu saint de pèlerinage plus ou moins fréquent pour les fans assoiffés de nombreux groupes cultes, était à ravir le plus blasé des punks/goths eighties. Une espèce devenue rare que Justin Sullivan, fort de son charisme, s’est plu à toiser avec humour tout en dédiant ce « Nothing Dies Easy » à Mountazer al Zaïdi, le journaliste irakien lanceur de chaussures qui, à défaut de la lui arracher, s’est bien payé la tête de Bush!

place-conert

merci à Rock N Roll Concert pour les photos !!

The Old Dead Tree, Down: Everyday Life

olddeadtree

Bref passage calme et prenant dans leur deuxième album qui nous permet de découvrir la voix claire de très grande qualité de ce groupe français qui a véritablement décollé suite aux circonstances tragiques du suicide de son premier batteur (que l’on peut entendre d’ailleurs sur leur première démo…). Précisons que si ce groupe a décollé, c’est tant pour le plaisir de nos oreilles que pour le renouveau de la scène doom death goth metal de l’hexagone qui dépérissait (hélas!) par manque d’originalité.