Archives par étiquette : interprétation

Sibelius, Symphony n°5, toujours plus épique…


sibelius_in_vienna_c1891

Le dernier mouvement de la 5ème de Sibelius, inconcoutrnable compositeur finlandais juriste et franc maçon du début XXème, est l’un des moments les plus précieux et les plus forts de toute son oeuvre symphonique… A écouter sans modération! Cette interprétation de Sakari Oramo, sans valoir celle de Lorin Maazel, reste toutefois honnête pour mesurer l’étendue du talent du bonhomme!

Rachmaninov – Concerto pour Piano n2 en Do mineur (Sergei Rachmaninov, Leopold Stokovsky, Eugene Ormandy, Philadelphia orchestra)

Rachmaninov (en peinture bien sûr)

Rachmaninov (en peinture bien sûr)

Rachmaninov est né en 1873 en Russie et est décédé en 1943 à Beverly Hills. Comme quoi compositeur et pianiste sont des métiers qui rapportent !

En 1901 sur la fin d’une grave depression qui durait depuis 4 ans, ce compositeur de génie créa le concerto pour piano N2 en Do Mineur, opus 18.  Le succès colossal de cette oeuvre romantique et profonde lui donna la force de sortir définitivement de sa période dépressive. Je vous propose une interprétation du maître lui-même, sous la haute direction de Leopold Stokowsky. Attention les oreilles, c’est un disque d’or !

Bela Bartòk, concerto pour piano N°3 (les trois mouvements joués à Budapest)

bartok

Ce compositeur Hongrois passionné de musiques populaires nous livre là, à n’en pas douter, l’une de ses pièces les plus accessibles. La raison en serait que le sieur, se trouvant alors au crépuscule de sa vie, l’aurait écrit pour son épouse dont la dextérité pianistique n’égalait pas la sienne. Moins technique donc, mais aussi moins sombre et plus léger que ses deux concertos précédents, cette oeuvre séduit (étonnamment) par sa fraîcheur et permet au néophyte de pénétrer quelque peu dans l’univers génial de ce maître du début du XXème siècle. – Les initiés goûteront quant à eux l’interprétation de très grande qualité qui réunit à cette occasion Andràs Schiff et Ivàn Fischer.

Boney M, Jingle bells (joyeux noël les nases!)

url

Difficile de faire plus kitch que cette reprise minable de cette chanson crispante, si vous êtes d’une humeur démoniaque, le cynisme vous fera passer un bon moment… sinon allez vous chercher un truc mieux sur un autre blog!

Sisters of Mercy, gimme shelter (quand Andrew Eldritch rend hommage aux Rolling Stones)

1990_band_10

Toujours en attendant leur concert au Bataclan du 7 mars 2009, voici une reprise mémorable du « Gimme Shelter » stonien qui figure sur la compil des premières années du groupe « some girls wanted by mistake ». Andrew Eldritch n’est pas Mick Jagger mais c’est tout de même un très bon moment goth à savourer!! Nous renvoyons les néophytes intéressés par la bio des sisters of mercy à celle rédigée par culturegothique de qui nous détenons cette photo.

Charlie Winston – Like A Hobo (révélation de l’année 2009 ?)

Charlie Winston

Charlie Winston

J’emprunte le titre à evous, qui est à l’origine de ma découverte de Charlie Winston. Charlie Winston fait partie du groupe Oxymorons, est anglais (londonien) et commence à emmerger sur le dessus de la scène. Il oscille entre les styles chillout, folk, indie et alternative. Surtout folk sur Like A Hobo. Vous en avez le clip ci dessus, puis son interprétation live un plus punchy ci dessous :
[audio:http://www.geekdemusique.com/wp-content/uploads/2008/12/charlie-winston-music-like-a-hobo.mp3]

Charlie Winston est connu plus particulièrement pour son morceau I’m a Man utilisé dans la pub pour la polo :

[audio:http://www.geekdemusique.com/wp-content/uploads/2008/12/03-charlie-winston-im-a-man-vw-polo.mp3]

Graveworm, Fear of the Dark (Iron Maiden cover)

Graveworm transforme ce tube du metal anglais qu’il serait indécent de vous présenter en un monument épique, dramatique et fascinant! Ceux qui connaissent déjà Graveworm devinent dors et déjà que les voix black et death sont de rigueur, n’en déplaise à Bruce Dickinson…ÉNORME!!!