Archives par étiquette : Quarter to pineppale

Retour Fallenfest suite – La cigale a chauffée pour les jeunes pousses !!

la cigale

La cigale pour les finaes du fallenfest

GEEK de MUSIQUE est de retour d’une après-midi et d’une soirée enthousiasmantes le 25 juin dernier à LA CIGALE pour la finale du fameux FALLENFEST où ARTAKIS et BLUESMAN se sont vu décerner l’honneur de contribuer aux destinées d’une quinzaine de groupes en intégrant le jury.

Une compétition riche qui a conduit au couronnement d’un des plus jeunes groupes y participant : RELIEVE MY MIND (dont vous trouverez ci-après le lien myspace), un groupe qui allie une remarquable synergie prometteuse et des compos diablement bien ficelées pour séduire le plus grand nombre !

Bravo donc aux heureux gagnants qui se sont vus gratifier d’une guitare et d’une basse et dont l’avenir musical s’augure des plus radieux.

Que vous dire de cette rencontre ? Commençons par planter le décor : ce soir-là, le public était, à n’en pas douter, bouillant.

Après quelques émotions punks embryonnaires, la prestation scénique exhibée et hilarante du chanteur désinhibé de TRICK’S a en effet su souffler comme il le fallait sur les braises encore ardentes de cette foule rajeunie à l’enthousiasme énergique.

Servi indubitablement par l’efficacité des coups d’archet de sa violoniste, c’est le charme lancinant du groupe AWAKE qui nous a paru, un peu plus tard, faire vraiment grimper le thermomètre qualitatif et musical.

Mais l’originalité, celle qui interpelle, qui étourdit et puis fascine, nous a semblé être davantage l’apanage d’un autre groupe dont le talent et le groove ont littéralement bluffé le jury… j’ai nommé LANDOR ROAD !

Si l’on devait à présent évoquer le professionnalisme, la rigueur et le perfectionnisme de ceux qui ont aussi su illuminer cette longue soirée, le premier groupe qu’il faudrait saluer serait incontestablement TRANSISTOR, jeunes rockstars pudiques, dont la prestation était, il faut bien le souligner, d’une précision époustouflante.

Epoustouflante, ce qualificatif vaut également pour l’aisance scénique d’un autre groupe, A QUARTER TO PINEAPPLE, à qui, en irradiant la salle, l’on doit certains des plus beaux moments de cette rencontre. C’est donc finalement, presque douloureusement, que ce groupe s’est inscrit en deuxième position du classement final.

La prétention de cette petite chronique n’étant aucunement d’être exhaustive, nous finirons rêveusement par une mention spéciale pour un dernier groupe qui nous a bouleversé par l’étendue de son talent et que nous espérons réentendre très vite… THE PACEMAKERS !

Merci à l’équipe du Fallenfest pour cette saison qui s’est terminée en beautée !
Merci à tous pour ces très bons moments et… on espère revoir les groupes à leurs concerts respectifs !